La grippe ou comment se projeter dans le temps quelques dizaines d'années plus tard !

C'est ainsi qu'on réalise que fatigue et douleurs peuvent effectivement justifier de l'importance à accorder au récit des maux quotidiens de nos aînés! Déprimant certes, mais instructif: outre l'expérience, je pense désormais que ce sont avant- tout les vieilles douleurs qui ouvrent les voies de la sagesse.

C'est ainsi que l'on comprend qu'il est plus facile de tricoter bien calé dans un fauteuil plutôt que de courir toute la journée lorsqu'on se sent l'énergie d'un octogénaire fourbu et arthrosique !

C'est ainsi que projets de peintures et autres sont repoussés mais que, dopée toutes les 4 heures, petit béguin, mini bottes et chauffe-coeur sont enfin terminés !!!    

Je cours (quoique encore un peu présomptueux) à la Poste pour que Violette ait enfin son petit paquet.

Et parmi les voeux souhaités, celui qui me paraît primer actuellement c'est que la virus- party s'achève car la maisonnée connaît désormais la valse des gastros et qu'à ce jour, je reste la seule rescapée !!!

Et bravo à toutes ces petites mémés à la posture ratatinée qui continuent à tricoter et raconter... 

 

beguin 

DSC06841 minibottes

Modèles: Tricots intemporels pour bébés (un peu modifiés, juste parce que le point mousse est le seul que je maîtrise !)